Phagocytose

Définition

La pha­go­cy­tose est un méca­nisme cel­lu­laire per­met­tant l’in­ges­tion de micro-orga­nismes ou de par­ti­cules solides. Pour cer­tains orga­nismes, la pha­go­cy­tose est un moyen de se nour­rir tan­dis que pour d’autres ce méca­nisme per­met de se pro­té­ger contre des micro-orga­nismes (sys­tème immunitaire).

Phagocytose et nutrition des micro-organismes

La nutri­tion de cer­tains micro-orga­nismes fait inter­ve­nir la pha­go­cy­tose. Par exemple, les pro­to­zoaires uti­lisent la pha­go­cy­tose pour se nour­rir de bac­té­ries et de débris cellulaires.

Phagocytose et système immunitaire

Le sys­tème immu­ni­taire, uti­lise la pha­go­cy­tose pour éli­mi­ner des micro-orga­nismes qui seraient néfaste pour l’or­ga­nisme. Les macro­phages sont un exemple de cel­lules du sys­tème immu­ni­taire qui uti­lisent la phagocytose.

Phagocytose d’une bac­té­rie par un leu­co­cyte neu­tro­phile (pha­goc­tye). Des pseu­dopes se forment au niveau de la mem­brane de la cel­lule pha­go­cy­taires puis entourent le micro-orga­nisme. Celui-ci se retrouve empri­son­né dans un pha­go­some qui fusionnent ensuite avec les lyso­somes conte­nants des enzymes. Après la dégra­da­tion du micro-orga­nisme, le pha­go­some fusionne avec la mem­brane cel­lu­laire pour libé­rer les déchets pro­duits durant la phagocytose.

La pha­go­cy­tose est faci­li­tée lorsque la par­ti­cule à ingé­rer est recou­verte d’anti­corps, on parle d’opsonisation.

Références bibliographiques

Gordon, S. (2016). Phagocytosis : An immu­no­bio­lo­gic pro­cess. Immunity, 44(3), 463475. doi:10.1016/j.immuni.2016.02.026 (lien)

Lancaster, C. E., Ho, C. Y., Hipolito, V. E. B., Botelho, R. J., & Terebiznik, M. R. (2018). Phagocytosis : What’s on the menu ? Biochemistry and Cell Biology. doi:10.1139/bcb-20180008 (lien)