Fimbriae et pili

Définition

Les pili (au sin­gu­lier : pilus) ou fim­briae (au sin­gu­lier : fim­bria) sont des struc­tures pro­téiques trou­vées à la sur­face de nom­breuses bac­té­ries. Les deux termes sont syno­nymes et cor­res­pondent à la même struc­ture. Néanmoins par conven­tion, cer­taines struc­tures sont nom­mées avec un seul des deux termes, par exemple le pilus sexuel.

Les pili /​ fim­briae sont plus fins que les fla­gelles et peuvent être trou­vés en grand nombre (plu­sieurs mil­liers) par cel­lule. Il existe plu­sieurs types de pili /​ fim­briae qui ont des rôles divers tels que l’at­ta­che­ment à des sur­faces, la mobi­li­té ou le trans­fert de gènes. Ils sont trou­vés majo­ri­tai­re­ment chez les bac­té­ries à paroi Gram néga­tive mais sont aus­si pré­sents chez les bac­té­ries à paroi Gram posi­tive.

Pili de type IV

Les pili de type IV per­mettent l’at­ta­che­ment cel­lu­laire ain­si que la mobi­li­té. Ils peuvent aus­si fixer de l’ADN pré­sent à l’ex­té­rieur de la bac­té­rie, ce qui favo­rise son entrée dans la cel­lule par trans­for­ma­tion. Les pili de type IV peuvent s’al­lon­ger et se rétrac­ter ce qui per­met à la bac­té­rie de se dépla­cer sur une surface.

Pilus sexuel et conjugaison

Le pilus sexuel est une struc­ture per­met­tant la conju­gai­son bac­té­rienne : trans­fert hori­zon­tal de gènes. L’un des mieux connu est le pilus F codé par les gènes pré­sents dans le plas­mide F. Le pilus F est pro­duit à par­tir d’un sys­tème de sécré­tion (de type IV) pré­sent dans la paroi bac­té­rienne. Les pro­téines (TraA) trans­por­tées par ce sys­tème forment le pilus. Lors du contact, ce pilus se rétracte pour rap­pro­cher les cel­lules et per­mettre un contact direct entre elles. L’ADN peut ensuite pas­ser d’une cel­lule à l’autre, à tra­vers le pilus.

Références bibliographiques

Lukaszczyk, M., Pradhan, B., & Remaut, H. (2019). The bio­syn­the­sis and struc­tures of bac­te­rial pili. In : Kuhn A. (eds) Bacterial cell walls and mem­branes. Subcellular bio­che­mis­try, 92. Springer, Cham (lien)

Hospenthal, M. K., Costa, T., & Waksman, G. (2017). A com­pre­hen­sive guide to pilus bio­ge­ne­sis in Gram-nega­tive bac­te­ria. Nature reviews. Microbiology, 15(6), 365379. https://​doi​.org/​10​.​1038​/​n​r​m​i​c​r​o​.​2017​.40 (lien)

Pelicic V. (2019). Monoderm bac­te­ria : The new fron­tier for type IV pilus bio­lo­gy. Molecular micro­bio­lo­gy, 112(6), 16741683. https://​doi​.org/​10​.​1111​/​m​m​i​.​14397 (lien)