Comment nommer une bactérie ?

Pouvoir nom­mer et clas­ser cor­rec­te­ment une bac­té­rie est impor­tant pour faci­li­ter la recherche scien­ti­fique. Dans le cadre médi­cal, il est aus­si inté­res­sant que des cher­cheurs, méde­cins, phar­ma­ciens nomment les bac­té­ries de la même façon pour évi­ter des confu­sions. Ce clas­se­ment est appe­lé taxo­no­mie.

Comment nommer une bactérie de façon scientifique ?

Les bac­té­ries sont géné­ra­le­ment appe­lées par le nom de genre et d’es­pèce. Les deux sont écrits en ita­lique (ex : Escherichia coli). Le nom de genre est tou­jours écrit avec une majus­cule et peut être abré­gé avec sa lettre ini­tiale (ex : E. coli). Un nom de souche peut être ajou­té après le nom d’es­pèce (ex : E. coli BL21). Le nom d’es­pèce peut être rem­pla­cé par l’a­bré­via­tion sp. (spe­cies) lorsque la bac­té­rie n’a pas encore été décrite exac­te­ment.

Nom vernaculaire

Les bac­té­ries peuvent aus­si être nom­mées par un nom ver­na­cu­laire (ou com­mun). Ces noms font par­tie du lan­gage cou­rant. Ils sont moins pré­cis que la nomen­cla­ture scien­ti­fique. Par exemple, Escherichia coli est éga­le­ment appe­lée coli­ba­cille tan­dis que Staphylococcus aureus est nom­mé sta­phy­lo­coque doré.

Donner un nom à une nouvelle bactérie

Lors de la décou­verte d’une nou­velle bac­té­rie, les scien­ti­fiques peuvent choi­sir un nom. Une liste offi­cielle de nom bac­té­rien existe. Un ensemble de règles sont défi­nies par le comi­té inter­na­tio­nal de sys­té­ma­tique des pro­ca­ryotes (International Committee on Systematics of Prokaryotes ; ICSP). La des­crip­tion de nou­velles bac­té­ries se fait géné­ra­le­ment dans le jour­nal International Journal of Systematic and Evolutionary Microbiology.

Changement de nom

Selon l’a­van­ce­ment des recherches scien­ti­fiques, la nomen­cla­ture des bac­té­ries peut évo­luer.