Enviornnement

Que sait-on des bactéries vivants dans les profondeurs de la Terre ?

Temps de lec­ture : 8 minutes Dans son roman écrit en 1846, Voyage au centre de la Terre, Jules Verne ima­gine la vie dans les pro­fon­deurs de la Terre : cham­pi­gnons géants, dino­saures marins, mas­to­dontes, … Que sait-on, aujourd’­hui, des orga­nismes vivants dans les pro­fon­deurs de la Terre ? Les études scien­ti­fiques n’ont pas per­mis de retrou­ver des orga­nismes gigan­tesques comme le supposait …

Que sait-on des bac­té­ries vivants dans les pro­fon­deurs de la Terre ? Lire la suite »

Dépolluer de l’eau contaminée avec des robots microscopiques ?

Temps de lec­ture : 7 minutes La qua­li­té de l’eau est un enjeu éco­lo­gique impor­tant. De part son uti­li­sa­tion pour les acti­vi­tés humaines et indus­trielles, elle peut être pol­luée par de nom­breuses sub­stances telles que des élé­ments traces métal­liques (métaux lourds), des hydro­car­bures, des pro­duits chi­miques de syn­thèse, des rési­dus de pro­duits phar­ma­ceu­tiques, des matières radio­ac­tives mais aus­si par des bactéries. …

Dépolluer de l’eau conta­mi­née avec des robots micro­sco­piques ? Lire la suite »

Quel est le lien entre des bactéries, des moutons mangeant des algues et un biocarburant ?

Temps de lec­ture : 5 minutes Les algues sont une res­source renou­ve­lable inté­res­sante pour la pro­duc­tion de bio­car­bu­rants [1]. À par­tir d’algues, il est en effet pos­sible de pro­duire plu­sieurs com­po­sants de bio­car­bu­rant comme de l’é­tha­nol, des huiles et du méthane. Les algues pré­sentes des avan­tages com­pa­rés à la culture de maïs ou de col­za pour la fabri­ca­tion de bio­car­bu­rants. Par …

Quel est le lien entre des bac­té­ries, des mou­tons man­geant des algues et un bio­car­bu­rant ? Lire la suite »

Utiliser des abeilles pour transporter des bactéries ?

Temps de lec­ture : 6 minutes Les bac­té­ries dites phy­to­pa­tho­gènes sont capables d’in­fec­ter les plantes et de cau­ser des dom­mages aux cultures. D’autres bac­té­ries au contraire ont un rôle posi­tif pour les plantes et aident à la défense des végé­taux contre des phy­to­pa­tho­gènes. Certaines de ces bac­té­ries béné­fiques sont com­mer­cia­li­sées sous forme de pro­duits phy­to­sa­ni­taires (équi­valent d’un médi­ca­ment pour une plante). …

Utiliser des abeilles pour trans­por­ter des bac­té­ries ? Lire la suite »

Pourquoi utiliser des virus pour soigner des plantes malades ?

Temps de lec­ture : 8 minutes Tout comme les humains et les autres ani­maux, les plantes sont aus­si sus­cep­tibles de tom­ber malades [1]. Loin d’être anec­do­tiques, ces mala­dies peuvent être un fléau pour l’a­gri­cul­ture et conduire à des famines lors­qu’elles frappent à grande échelle. Les dégâts cau­sés par ces mala­dies peuvent se chif­frer en plu­sieurs dizaines de mil­liers d’eu­ros par hectare …

Pourquoi uti­li­ser des virus pour soi­gner des plantes malades ? Lire la suite »

Comment produire de la vitamine B12 avec des bactéries ?

Temps de lec­ture : 8 minutes Les vita­mines sont des molé­cules n’é­tant pas syn­thé­ti­sées par un orga­nisme et qui doivent être trou­vées dans sa nour­ri­ture. Chez les humains, une carence en vita­mines peut conduire à l’ap­pa­ri­tion de mala­dies. Un régime végé­ta­rien ou végé­ta­lien pro­cure de nom­breux avan­tages pour la san­té humaine et pour l’en­vi­ron­ne­ment mais peut conduire à une carence en …

Comment pro­duire de la vita­mine B12 avec des bac­té­ries ? Lire la suite »

Les baleines se transfèrent-elles des bactéries lors d’interactions sociales ?

Temps de lec­ture : 5 minutes Vivre en groupe pré­sente de nom­breux avan­tages pour les ani­maux : dimi­nu­tion du risque de pré­da­tion, coopé­ra­tion pour la chasse, échange d’in­for­ma­tions, répar­ti­tion des tâches, … La trans­mis­sion de bac­té­ries béné­fiques entre ani­maux d’un même groupe serait un autre avan­tage de la vie en com­mu­nau­té. Ces trans­mis­sions per­met­traient d’acquérir des bac­té­ries aidant à la nutri­tion ou …

Les baleines se trans­fèrent-elles des bac­té­ries lors d’interactions sociales ? Lire la suite »

Comment dépolluer de l’eau avec des bactéries et un champ magnétique ?

Temps de lec­ture : 6 minutes Les élé­ments traces métal­liques (ancien­ne­ment appe­lés métaux lourds) sont des métaux trou­vés en faibles concen­tra­tions dans l’en­vi­ron­ne­ment. Dans cette famille, on retrouve par exemple le fer (Fe), le chrome (Cr) ou le zinc (Zn). Ces élé­ments sont utiles aux orga­nismes vivants à faible concen­tra­tion mais peuvent deve­nir toxiques à des concen­tra­tions plus éle­vées. Une présence …

Comment dépol­luer de l’eau avec des bac­té­ries et un champ magné­tique ? Lire la suite »

Peut-on trouver dans la nature des bactéries qui dégradent le plastique ?

Temps de lec­ture : 8 minutes Le plas­tique est pré­sent par­tout dans nos socié­tés indus­tria­li­sées ain­si que dans l’en­vi­ron­ne­ment. Son uti­li­sa­tion conduit à des rejets dans l’en­vi­ron­ne­ment et notam­ment à son accu­mu­la­tion dans les mers et océans. Un exemple mar­quant de ces rejets consiste en la for­ma­tion d’un “sep­tième conti­nent” com­po­sé de débris de plas­tique, dans l’o­céan Pacifique. Ces débris de …

Peut-on trou­ver dans la nature des bac­té­ries qui dégradent le plas­tique ? Lire la suite »

De quoi discutent les bactéries en Antarctique ?

Temps de lec­ture : 6 minutes L’Antarctique est un milieu extrême pour de nom­breuses formes de vie. C’est notam­ment le cas pour les bac­té­ries qui doivent faire face aux tem­pé­ra­tures néga­tives et à la faible pré­sence en nutri­ments (matières orga­niques). Malgré la pré­sence impor­tante d’eau sous forme de glace, il s’a­git d’un envi­ron­ne­ment très aride. Les pré­ci­pi­ta­tions (pluies) sont très faibles …

De quoi dis­cutent les bac­té­ries en Antarctique ? Lire la suite »